Les États-Unis approuvent le CEP, continuent de mettre la pression

Les États-Unis approuvent le CEP, continuent de mettre la pression

Les États-Unis ont réagi trois jours après la formation du Conseil Électoral Provisoire par le gouvernement haïtien. Dans un nouveau tweet, ils ont exhorté les dirigeants haïtiens à prendre toutes les mesures adéquates pour organiser les élections dans le pays.

Les États-Unis disent prendre note de l’annonce de la formation du CEP en Haïti. Une étape importante vers les élections législatives.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Toutefois, ils maintiennent la pression :  » Nous attendons la publication d’un décret électoral & du calendrier electoral pour le rétablissement du Parlement #Haiti dès que possible techniquement « , a tweeté l’ambassade américaine.

Le président de la République, Jovenel Moïse, a publié l’arrêté nommant les neuf membres du Conseil Électoral Provisoire le 19 septembre dernier.

M. Louis Arlext Noël, représentant du secteur des Handicapés, Mme Nadia Jules Amédée, représentante des secteurs Paysan/Coopérative, Mme Guylande Mésadieu, représentante du secteur des Droits humains, M. Antonio Détil, représentant du secteur de la Jeunesse, M. Patrick Numas, représentant du secteur Syndicat, Mme Esperancia César, représentante de la Diaspora, Mme Josette Macillon, représentante des Organisations de femmes, Rév. Guy Roméus, représentant des Cultes réformés et Mme Marie Rosemène Joseph Pierre, représentante du culte Vodou, sont les neuf Conseillers ayant la responsabilité de conduire le processus électoral et d’organiser le référendum devant aboutir à une nouvelle Constitution.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *