Les frais de contribution dans les écoles publiques sont fixés à mille gourdes, selon le MENFP

Les frais de contribution dans les écoles publiques sont fixés à mille gourdes, selon le MENFP

Le ministère de l’éducation nationale, dans une note de presse, attire l’attention des parents et la communauté éducative que les frais de contribution scolaire son fixés à mille gourdes cette année dans les écoles publiques pour la troisième cycle du fondamentale et le secondaire.

Ce montant doit servir à couvrir un paquet de services dont les frais de nettoyage (peinture) pour l’école, la confection de dépliants, l’achat de feuilles pour les périodes d’évaluation prevues dans le calendrier scolaire et d’autres activités pédagogiques similaires, selon le MENFP pour justifier cette demande.

Les responsables du ministère de l’éducation nationale et de la formation professionnelle a précisé qu’aucun établissement scolaire public n’est autorisé à réclamer des frais supplémentaires.

Tout contrevenant sera sanctionné sévèrement suivant les règlements en vigueur et les lois de la République, prévient le MENFP.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Par ailleurs, les réponsables du ministère de l’éducation nationale et de la formation professionnelle en ont profité pour rappeler que les frais de contribution scolaire sont interdits pour les 1 et 2 cycles. (De la 1ere à la 6eme année fondamentale).

Pour ce frais l’État prendra tout en charge et donnera un montant de 400 gourdes par enfant, selon la correspondance du MENFP.

Le ministre de l’éducation nationale appelle les directeurs départementaux à appliquer cette disposition.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *