Les neuf membres du CEP désignés, Joseph Jouthe annonce la publication d’un arrêté

Les neuf membres du CEP désignés, Joseph Jouthe annonce la publication d’un arrêté

L’arrêté de nomination des neuf membres devant constituer le nouveau Conseil Électoral Provisoire (CEP) sera publié incessamment. C’est ce qu’a annoncé le Premier ministre, Joseph Jouthe, ce mercredi matin, sur Vision 2000.

« Les élections sont possibles, quelque soit le contexte », a réagi le chef de la Primature, interrogé sur la possibilité d’entamer le processus électoral dans le contexte socio-politique prévaut actuellement dans le pays.

Advertisement

L’exécutif a pu trouver neuf secteurs de la société ayant désigné leurs représentants au nouveau CEP, aux dires du chef du gouvernement. Ce n’est ni le CEP, ni le gouvernement qui réaliseront les élections. Ce sont les compétiteurs », a fait savoir M. Jouthe, arguant que des pays en Afrique ont pu réaliser des compétitions électorales dans des conditions plus difficiles que les nôtres.

Rappelons que plusieurs secteurs ont rejeté la demande du président Jovenel Moïse de se faire représenter au nouveau CEP. Cependant, le locataire du Palais national n’entend pas faire marche arrière. Il avait déjà annoncé la réalisation des compétitions électorales pour l’année prochaine.

3 comments

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

3 Comments

  • St Louis Pierre Richard
    16 septembre 2020, 11:21

    J’attends tous les journaux

    REPLY
  • Antoine Langomier
    16 septembre 2020, 22:51

    Dans ces conditions, il n’est pas de trop de visiter les bons moments de l’enfance et du bon vieux temps. Cache cache Lubin sere Lubin. Lubin gwo tèt sere Lubin…

    Rien n’est impossible dans ce pays. À un certain moment, les Duvalier (père et fils) refusaient de mettre le cadavre du journaliste Jean Léopold Dominique sur leur conscience. Par contre, des gens qui avaient de la démocratie qui coule dans leurs veines, de grands démocrates devant l’éternel (Vèkèkè) n’avaient pas hésité à ôter la vie de Dominique pour son franc-parler. Il refusait de voir comment des patekwè/arrivistes étaient en train de gaspiller le pouvoir des "Analfabèt pa bèt," au lieu de travailler à changer leurs conditions de vies. Révoltant!

    On a souvent dit, le calice est tiré il faut le boire. Je pourrais être de cet avis, mais il y a des conditions. Le pouvoir est l’aphrodisiasque suprême (1986-2019) ou le pouvoir comme moyen de transformation, en refusant de suivre la voie du "Shithole." C’est là que le bas blesse!

    En attendant, j’ai mes yeux tournés vers la boîte de Pandore ou l’arrêté du PM. Piga aprè dans Tanbou Lou…

    REPLY
  • Clermond Noel
    17 septembre 2020, 10:50

    Peyo paka rete janl yea non si tout dyaspora ap mouri

    REPLY