X

X


Les PetroChallengers “Nou Pap Dòmi” prennent leurs distances avec le plan de gouvernance de l’opposition

Les PetroChallengers “Nou Pap Dòmi” prennent leurs distances avec le plan de gouvernance de l’opposition

Les PetroChallengers "Nou Pap Dòmi" désapprouve le plan de gouvernance de l’opposition, a indiqué James Beltis.

Cependant, ils demandent au président de la République, indexé dans le rapport d’audit final de la cour des comptes sur la gestion des fonds PetroCaribe, de démissionner de son poste et de se mettre à la disposition de la justice.

Dans le plan d’alternative de l’opposition à Jovenel Moïse, le secteur démocratique propose une transition jusqu’au 7 février 2022, réduit la taille du gouvernement de 18 à 14 ministres, un président issu de la cour de cassation, un Premier ministre issu de l’opposition, une nouvelle constitution, la caducité du Parlement et le procès PetroCaribe.

Participant à l’émission ”Haïti sa kap kwit” diffusée sur la chaine 20, James Beltis a informé que les Petrochallengers ”#Nou pap domi ” ont participé à plusieurs rencontres avec divers secteurs de la vie nationale. Cependant, ils n’ont pris part à l’élaboration du document de l’opposition et n’ont participé à aucune rencontre avec les membres du secteur démocratique autour de ce document.

Il a précisé que les Petrochallengers «#nou pap domi » restent accrochés aux revendications de la population qui refuse de vivre dans une société ou les crimes restent impunis. La population dit non à la corruption.

En ce sens, la transition doit charrier l’ensemble des revendications de la population, a conclu James Beltis.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

Cancel reply