X

X


Les pompes à essence ne désemplissent pas, le BMPAD tente vainement de rassurer

Les pompes à essence ne désemplissent pas, le BMPAD tente vainement de rassurer

Les autorités annoncent que le carburant sera disponible, ce mercredi 9 janvier 2019, dans les Stations services. Dans une note conjointe, le directeur général du Bureau de Monétisation des Programmes d’Aide au Développement (BMPAD), Ignace Saint-Fleur, et le secrétaire d’Etat à la sécurité publique, Ronsard St Cyr, appellent les automobilistes à garder leur calme tout en les assurant que le déchargement de la cargaison a déjà débuté au terminal de Vareux.

Jusqu’au mardi 8 janvier, les tankers dans la rade de Port-au-Prince ne pouvaient débarquer leur carburant faute de paiement. C’est ce qu’avait révélé l’ingénieur Réginald Noël. Le spécialiste avait expliqué que le Bureau de monétisation qui est chargé de l’approvisionnement du pays en carburant se trouve désormais aux prises avec la hausse du dollar par rapport à la monnaie nationale, au paiement des compagnies de distribution en gourde et à l’augmentation de la consommation en Haïti.

En réaction, le directeur général du Bureau de Monétisation de Programmes d’Aide au Développement, Ignace St Fleur, avait expliqué la rareté de carburant constatée au niveau des stations par des problèmes procéduraux relatifs au transfert aux Traders.

Pour sa part, le président de l’Association Nationale des Distributeurs de Produits Pétrolier, David Turnier, avait confirmé qu’il existe un problème d’approvisionnement en carburant dans le pays, mais en rejetait la responsabilité sur les autorités.

Concernant les difficultés du Bureau de monétisation des programmes d’aide au développement à se procurer du dollar américains sur le marché, M. Turnier rappelait que les distributeurs n’ont pas à régler en devise la facture de produits qui leur est payée en gourdes.

Notons que le DG du BMPAD a annoncé que l’Etat haïtien entend doubler la capacité de stockage de carburant dans le pays de manière à disposer de 6 mois de réserve et d’éviter que de tels cas se reproduisent.

Jusqu’à ce mercredi 9 janvier, les pompes à essence ne désemplissent pas. Les automobilistes font toujours la queue dans l’espoir de s’approvisionner en carburant.

 

 

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

Cancel reply