Les prochaines élections font leurs premiers dégâts à Cité Soleil?

Les prochaines élections font leurs premiers dégâts à Cité Soleil?

10 morts sont déjà enregistrés dans la commune Cité Soleil, lors des derniers affrontements entre gangs rivaux dans le plus grand bidonville du pays.

Effectivement, les gangs ont repris du service dans la zone réputée dangereuse de la capitale après une accalmie de plus de 3 ans.

Selon une source contactée par la rédaction de Haïti 24, l’approche des élections serait à la base de la recrudescence de l’insécurité à Cité Soleil.

Divisés en 3 blocs, les gangs de cette commune se battent pour marquer leur territoire et prouver qu’il sera incontournable lors des prochaines joutes.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Le groupe situé en aval supporte le député Pierre Lemaire, prochain candidat à sa réélection, et un potentiel candidat à la mairie.

Tandis que le groupe en amont soutient un autre aspirant député et un autre prétendant à la mairie.

Les candidats supportés par le premier groupe sont ceux qui sont souvent parvenus à être élus. Cette année le groupe « d’en haut » se dit persuadé d’avoir ses propres représentants au pouvoir.

En 2015, ces chefs de bandes ont fait taire leurs armes pour implanter des projets sociaux dans la commune de Cité Soleil. Une initiative louable qui a permis le rétablissement de la paix dans ce quartier. La reprise des affrontements entre gangs rivaux ont impacté négativement ces projets.

Des représentants de la société civile notamment Jocelyne Colas Noël regrette que l’État n’ait pas pu exploiter cette trève observée par les gangs pour pérenniser la paix dans la commune.

Selon une source contactée par le journal, les affrontements ont débuté jeudi dernier après une fusillade à Soleil 5, ayant causé la mort de 2 personnes et fait plusieurs blessés. Depuis, Brooklyn et Boston s’affrontent.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *