L’Etat prend ses responsabilités et annonce le bon déroulement des examens officiels

L’Etat prend ses responsabilités et annonce le bon déroulement des examens officiels

Alors que des doutes planent sur le bon déroulement des examens officiels en raison des menaces proférées par des groupes qui réclament la démission du Président de la République, le Premier ministre rassure de la tenue, sans inquiétudes, des épreuves, à partir de ce 24 juin.

En effet, Jean Michel Lapin appelle les parents et les élèves à ne pas s’inquiéter et que l’Etat haïtien est plus que jamais décidé à prendre ses responsabilités.
A l’issue d’une réunion du CSPN tenue, dimanche, des dispositions ont été prises pour faciliter la tenue des examens officiels qui débutent à partir de ce lundi 24 juin.

De son côté, le directeur général de la police nationale qui reconnait le droit à la manifestation, consacré par la Constitution, invite les protestataires à éviter, dans leur parcours, les lieux où se trouvent les centres d’examens.
Des dispositions ont été prises par la PNH pour assurer à la fois la sécurité des élèves et celle des citoyens désireux de faire passer leurs revendications, à travers les rues, a précisé Michel-Ange Gédéon.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

« Le Parquet ne chôme pas et décrète la permanence pour garantir le bon déroulement des épreuves ».

C’est ce qu’a fait savoir le commissaire du gouvernement, Me Paul Eronce Villard qui met en garde tout éventuel fauteur de trouble.
Reconnaissant que la manifestation relève d’un droit constitutionnel, le parquetier souligne également que l’organisation des examens officiels en est un autre tout aussi important.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *