L’Haitiano-américaine Fabiana Pierre-Louis siège à la Cour suprême de New Jersey

L’Haitiano-américaine Fabiana Pierre-Louis siège à la Cour suprême  de New Jersey

L’américaine d’origine haïtienne, Fabriana Pierre-Louis, siège désormais à la cours suprême de New Jersey.

La fille d’immigrés devient la première femme noire, le troisième juge noir, à siéger à cette cour prestigieuse.

Le jeudi 27 août dernier, le Sénat de l’État du New Jersey a unanimement voté en faveur de l’Haitiano-américaine, Fabiana Pierre-Louis.

L’ascension de femme à la peau noire à la cour suprême de New-Jersey fait la fierté de la communauté noire notamment aux Etats-Unis. 

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

« C’est une journée historique », indique le sénateur Troy Singleton, qui a participé à la séance de vote. 

Ancienne assistante du procureur du New Jersey, Mme Pierre-Louis a été nommée à ce poste en juin par le gouverneur Philip D. Murphy, un démocrate, alors que les manifestants de tout le pays, indignés par la mort de George Floyd en garde à vue, réclamaient une réforme de la justice pénale.

Agée de 39 ans, Fabiana Pierre-Louis est une femme noire, fille d’immigrants haïtiens. Elle est diplômée de la Rutgers Law School avec mention très bien. Elle est par la suite devenue Clerc auprès du juge John Wallace Jr. en entre 2006 et 2007.
En 2012, F. Pierre-Louis a déménagé au bureau de Trenton. En 2016, elle est la première femme de couleur à être procureur désigné. À ce titre, elle a supervisé tout ce qui a rapport aux affaires pénales traitées par le bureau. Au cours de cette même période, la jeune femme enquêtait et poursuivait d’autres dossiers qui lui tenaient à coeur, entre autres, l’exploitation d’enfants, la sécurité nationale, la corruption publique… En 2018, l’Haïtiano-americaine est devenue la première femme de couleur à occuper le poste de procureur en charge du bureau du procureur américain à Camden. Fabiana Pierre-Louis a également travaillé comme procureur fédéral au ministère de la Justice pendant des années.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *