X

X


L’insécurité bat son plein à Port-au-Prince

L’insécurité bat son plein à Port-au-Prince

Des gangs rivaux qui s’affrontent depuis quelques temps au niveau de la 3e circonscription de Port-au-Prince, plus précisément au Bicentenaire, ont une nouvelle fois fait chanter leurs armes, ce lundi 8 octobre.

Une situation qui a créé une vive tension dans la zone, paralysant ainsi la circulation.

Les premiers éléments d’informations font croire que plusieurs personnes ont été tuées au cours de ces échanges de tirs à l’entrée Sud de la capitale.

Tout porte à croire que les gangs armés contrôlent la 3e circonscription de Port-au-Prince alors que le Directeur général de la PNH Michel- Ange Gédéon dément: ”Il ne peut y avoir des zones de non droit dans le pays”.

C’est ce qu’avait indiqué le DG de la PNH au lendemain de la disparition du photojournaliste, Vladjimir Legagneur le 14 mars dernier précisant qu’il allait prendre des mesures pour traquer les bandits. 8 mois après les résultats tardent à se faire sentir. Le numéro un de la PNH a, dans une récente sortie de presse, renouvelé son engagement de pacifier les quartiers chauds du pays.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

Cancel reply