L’Insepection générale enquête sur les membres de Fantôm 509

L’Insepection générale enquête sur les membres de Fantôm 509

L’inspecteur en chef de la police nationale, Hervé Julien, a annoncé qu’une enquête est en cours actuellement sur les membres de Fantom 509. Une liste d’une centaine de noms de policiers, des photos, des numéros de téléphone est à l’étude à l’Inspection générale de la police nationale, a-t-il confié.

Les responsables de la PNH cherchent à identifier les membres de Fantom 509 qui, à plusieurs reprises, ont organisé des manifestations violentes pour faire passer leurs revendications notamment la libération de leur frère d’armes, Jean Alexandre Pascal.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

« Nous allons auditionner les policiers dont les noms sont sur notre liste et des recommandations seront faites… », a confié au Nouvelliste Hervé Julien, inspecteur général en chef de la PNH.

« Nous cherchons à identifier les membres de Fantom 509. Nous avons déjà auditionné plus de 60 policiers », a fait savoir l’inspecteur Julien qui promet que le dossier sera traité avec justesse.

L’inspecteur général en chef de l’institution policière a précisé que tous les noms des policiers qui figurent sur sa liste ne sont pas forcément impliqués dans des actes de violence. Les policiers indexés dans les actes de violence auront la possibilité de se défendre. « Après quoi l’Inspection générale de la police fera des recommandations à qui de droit », a-t-il précisé.

Dans un communiqué publié mercredi, le directeur général de la PNH a indiqué « que la violence a eu raison de la gestion intelligente du moment et a entrainé la zone métropolitaine, voire l’opinion publique nationale dans une confusion exposant inutilement la sécurité publique ». Il a condamné avec véhémence le comportement des gens se réclamant de l’institution policière qui revendiquent sur les réseaux sociaux cette violence en s’associant à des bandits de tout acabit pour incendier des biens publics et semer la terreur, empêchant du même coup la population de vaquer librement à ses occupations.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *