L’Institut National d’Observatoire d’Haïti appelle les autorités à moderniser le secteur du Transport en commun

L’Institut National d’Observatoire d’Haïti appelle les autorités à moderniser le secteur du Transport en commun

Dans une note de presse, publiée le 10 novembre dernier, l’Institut National d’Observatoire d’Haïti (INOHA) a alerté les autorités compétentes sur la nécessité de moderniser le transport en commun. En effet, dans cette note, les responsables d’INOHA ont présenté l’état de délabrement et inhumain dans lequel le transport en commun fonctionne à travers tout le pays.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

INOHA rappelle aux autorités le droit de la population haïtienne de circuler dans une ligne de transport en commun en toute dignité. En effet, le transport en commun aujourd’hui se fait dans l’irrespect des normes de conformités, de la surpopulation dans les véhicules de transport en commun, de l’absence de point fixe en terme de stationnement. Ces différents problèmes, mentionne-t-il, sont souvent la cause de conflit entre chauffeurs et passagers, passagers et passagers.

En outre, l’Institut a aussi attiré l’attention des autorités étatiques sur l’état pitoyable des routes, la cause de nombreux problèmes dont la démolition des voitures des citoyens. Devant cette situation inacceptable, l’INOHA a lancé un appel à une prise de conscience et incité les autorités à prendre leurs responsabilités pour moderniser le transport en commun dans le pays.

Laïka Mezil

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *