L’opposition plurielle divisée sur la méthodologie du choix du président provisoire

L’opposition plurielle divisée sur la méthodologie du choix du président provisoire

Des membres de la société civile, regroupements de partis politiques, organisations syndicales et patronales, réunis, depuis hier vendredi 8 novembre 2019, à l’hôtel Marriott, autour d’une “table de concertation pour une bonne transition” ont un désaccord profond sur la manière de choisir le président provisoire.

La majorité des branches de l’opposition politique sont favorables au choix d’un président issu de la Cour de cassation, tandis que d’autres groupes politiques dont le parti fanmi Lavalas plaident en faveur d’un gouvernement de salut public.

Après une nouvelle ronde de débats et d’échanges dans le cadre cet atelier, ces représentants de partis politiques, groupements, regroupements politiques, personnalités et acteurs de la société civile, ont abandonné la salle pendant des dizaines de minutes.

Cependant, ils sont unanimes quand il s’agit du départ du président Jovenel Moïse. Ils ont même signé une déclaration commune en ce sens. Dans ce document, la libération de tous les manifestants arrêtés dans le cadre des mouvements anti-Jovenel a été prise en considération.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *