L’organisation ENPAK lance officiellement son projet « La voix des enfants dans la bonne gouvernance en Haïti »

L’organisation ENPAK lance officiellement son projet « La voix des enfants dans la bonne gouvernance en Haïti »

Au cours d’une conférence de presse tenue ce mardi 6 octobre 2020, à l’hôtel Royal Oasis, à Pétion-Ville, les membres de l’organisation ENPAK, accompagnés de leurs partenaires sur ce projet, Koze Jenès, ont lancé le projet « La Voix des enfants dans la bonne gouvernance en Haïti ». D’après ce qu’a laissé entendre la porte-parole, ce projet vise à renforcer la capacité des jeunes de 12 à 18 ans dans un processus de développement qui sera bénéfique pour le pays.

Les enfants également ont leur mot à dire, sous-entend la Directrice exécutive Jo-Ann Garnier. D’après les informations révélées au cours de cette conférence de presse, le travail que veut réaliser l’organisation a pour objectif de contribuer à la participation civique des enfants dans le développement des communautés. C’est pourquoi, à travers ce projet, tout un ensemble d’activités ont été prévues notamment des modules de formations ayant pour thème la bonne gouvernance et autre; des débats publics seront organisés afin de renforcer leurs capacités à exprimer leurs pensées; des concours de dessins qui se clôtureront avec la publication de quelques bandes dessinées.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

L’accent est mis sur la nécessité d’inclure les jeunes dans la vie sociale, les inviter à produire des réflexions sur des sujets de société, à s’impliquer activement. Pour Jo-Ann Garnier, c’est un message fort qu’il faut véhiculer.

Financé par l’Ambassade des États-Unis à Port-au-Prince, « La voix des enfants dans la bonne gouvernance en Haïti » accueillera 50 jeunes de 12 à 18 ans. Ces derniers recevront une formation liée au projet mis en place par ENPAK et son collaborateur Koze Jenès.

Laïka Mezil

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *