L’université Inuka prête pour la prochaine étape du concours Hult prize

L’université Inuka prête pour la prochaine étape du concours Hult prize

L’université Inuka a organisé la Finale du concours tenu entre diverses équipes de ses différentes facultés, le 14 décembre 2018, dans le cadre du concours entrepreneurial engagé avec les institutions haïtiennes, Hult Prize.

L’équipe NF+ a gagné cette compétition en présentant un projet, du moins une plate-forme technologique appelée OLAH à travers laquelle les jeunes pourront trouver des emplois, en commercilisant des produits agricoles et artisanaux haïtiens.

En effet, les étudiants comptent recruter environs 4800 jeunes. Ils comptent egalement engager des partenariats avec des agronomes, des associations de planteurs et des institutions, dont des hôtels, des restaurants qui, afin de mieux servir leur clientèle, pourront faire des commandes en ligne.

L’équipe NF+ est composée de Sophonie Mesidor, PDG de l’entreprise, Frantz Pedros Alexis, responsable technique, Tarahnie Richard, responsable marcketing, Francio Francois, chef des opérations.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

« Ce concours nous a permis d’identifier les grands problèmes confrontés dans le monde particulièrement notre pays et de porter des solutions adéquates. C’était une expérience assez enrichissante, puisque l’année dernière nous avions participé nous étions en deuxième position.

 »Nous avons considéré les jugements apportés par les juges. Et cette année-là nous nous sommes donnés comme objectif de gagner la 1ère place.
Nous avons consenti de grands sacrifices qui valaient la peine », exprime Sophonie Mésidor la capitaine de l’équipe NF+.

« Le comité central de l’Universite INUKA a pu mener la deuxième édition de Hult Prize à bon port. Yadley St Jean, le Campus Director et son staff peuvent s’octroyer déjà un satisfecit pour la réalisation des différentes étapes du concours. « Je tiens à féliciter les membres de l’équipe NF+ qui ont gagné cette édition et je m’engage en tant que Campus Director à leur donner l’accompagnement nécessaire pour leur permettre de bien entamer l’étape internationale du concours», dit-elle.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *