Lutte l’insécurité : la DDO dispose d’un plan

Lutte l’insécurité : la DDO dispose d’un plan

Le délégué départemental de l’ouest demande à la population, en particulier les organisateurs d’activités, de le tenir informer de toutes activités culturelles et sportives entre autres, compte-tenu de l’insécurité qui fait rage dans le département, notamment dans la région métropolitaine de Port-au-Prince.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Selon Jean Gary Barnadotte, cette démarche rentre dans le cadre de la mission et attributions du délégué, dans les limites de sa juridiction, dans les dispositions générales du décret paru dans Le Moniteur, le 31 mai 1990, selon les prescrits de l’article 7 alinéa 4.

Pour les fêtes de fin d’année, la délégation départementale de l’ouest envisage une d’entreprendre une vaste opération visant à mettre hors d’état de nuire les bandits. Un plan de sécurité est défini en vue de maintenir un climat de paix et d’ordre en cette période de festivités.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *