X

X


Mandat d’amener contre Reginald Boulos: un coup de théâtre de l’entrepreneur, selon le MJSP

Mandat d’amener contre Reginald Boulos: un coup de théâtre de l’entrepreneur, selon le MJSP

Le “mandat d’amener émis contre Reginald Boulos” enflamme la toile. L’entrepreneur qui dit n’avoir pas pu vérifier l’authenticité de cette information l’attribue à une persécution directe du pouvoir en place.

Le parquet de Port-au-prince dément avoir émis un mandat d’amener contre le leader du Mouvement de la Troisième Voie.

Selon une source digne de confiance contactée par la rédaction de Haïti 24, Reginald Boulos a mis en circulation ce faux document pour s’attirer la sympathie du peuple haïtien. En clair, il se victimise à des fins politiques.

L’entrepreneur longtemps qui est vu comme un gardien du système ne lésine pas sur les moyens pour redorer son image.

4 comments

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

4 Comments

  • Miriam Muzac
    16 octobre 2019, 10:50

    Boulos laissez nous Yon ti chans pou nous existé ou genyen déjà tout possession pays nan m’en w .
    Kite jeunes yo viv nan misé yo c pa premier peuple kap viv sans l’école, sans lopital, sans jists, sans travay, sans dignité.kite l espéré souple.
    Abraham dit assez cé assez.

    REPLY
  • Eustache Jean Louis
    16 octobre 2019, 11:36

    Boujwa yo pa reprezante anyen nan pwoblem peyi a bann ipokrit.
    Yo menm, yo gen espri kreatif. Yo pa gen pwoblem pou 2ou plizyè mete ansanm pou monte yon antrepriz.
    Bou menm nou pap fe l’ nap chache rive pou kont nou.
    Nou kwe twop nan fetich.
    Moun pa ka evolye bo kote nou.
    Moun nan fè sakrifis monte yon ti antrepriz, swa nou rale kob la swa nou kreye lot pwoblem pou l kite sa.
    Nou ap plenyen boujwa a se kansè pou peyi a pandan tout sak ap fèt se yo nap tann ki pou fe l fet.
    Eleksyon ap fèt, boujwa ki pou envesti.
    Voye prezidan ale nan fe manifestation, boujwa a.
    Finalman, Kisa boujwa sa ye menm.
    Se Jezi kris ki bay san kontrepati.
    Lè nou sispann ak ti mantalite nou yo, boujwa a ap selman la kom des investisseurs mais non pas des (chansi ) pou anpeche peyi a mache.

    REPLY
  • BÉNÊCHE
    16 octobre 2019, 12:01

    Mesdames Méssiers,

    Nous les haitiens,

    Nous nous sommes devenus la rusée de ce bon monde des humains civilisé,

    Si nous constatons tous, nous allons finir par remarquer à cause de certains petits vicieux et à la fois les immoraux qui se trouve au sein de la population haïtienne, qui sont également des petits mendiants sans-dignités et des sans-scrupules,Ils ce sont laissent manipulés par certains hommes et des femmes d’Affaire, qui ne sont rien d’autres que des raquetteurs et des contré-bandiers en connivences avec les hommes d’affaires de la république Dominicaine.

    Veuillez noter que Nous faisons appels aux propriétaires de nos médias en Haiti, N.B- Certains d’entre-vous, ce sont des voleurs, des vendeurs de pays et la fois des vrais complices des assassins

    que ce soit les parlementaires de la 50e législature, ainsi que certains artistes au sein du pays.

    Je ne Suis pas d’Accords avec Jovenel Moise, qui se laisse humiliés par des avatars et des corrompus, pendant que lui-même pratique une attitude de tolérant et aussi comme un lâche.

    Le président à été au élections en face de tous ses vaut-riens, des petit mafias sans-personnalités, Incluant, LOUKO DÉSIRE…C’est le moment ou jamais, pour que Jovenel Moise frappe ses pieds à terre comme chef d’état, Et déposer des plaintes contre tous ces assassins criminels, qui bloque le pays… Et nous citons; DIMITRI VORBE ET LEURS COMPLICES– LES BOULOS ET CONPAGNIES.

    LE PAYS D’HAÏTI, DOIT SE DRESSe DÉBOUT, FACE À SES MALFAITEURS EN PUISSANCE.

    faisons très attention à vous les haïtiens, notre pays est plus que jamais menacés avec la présence de ces assassins et des paresseux sans-dignités et des sans-scrupules, incluant certains chefs de médias en Haiti et dans la diaspora haïtienne. En dernier lieu, Nous dénonçons toute la presse-haïtienne, sauf celles qui ne sont pas des vendeuses de pays, notre pays d’haiti.

    ET J’AI SIGNÉ,

    OSCAR MULLER
    Haïtien-Natif-Natal

    REPLY
  • Orius Vanel
    16 octobre 2019, 18:37

    Benêche , mwen dako avek text Muller a men fol dako se pa sel 2 neg sa yo gen Martelly ak neg Sheriff Abdalah yo tou.

    REPLY