Manifestation dispersée à coup de gaz lacrymogène, l’opposition rate son objectif

Manifestation dispersée à coup de gaz lacrymogène, l’opposition rate son objectif

La police nationale d’Haïti a dispersé la manifestation de l’opposition au niveau Delmas 60 à coup de gaz lacrymogène.

Les manifestants n’ont pas pu atteindre leursm objectif. Partis des quartiers populaires, dont une branche au carrefour de l’aéroport, les manifestants ont parcouru l’autoroute de Delmas.

Ils ont jeté des débris le long des routes pour paralyser la circulation des véhicules. Ils ont lancé du cocktail Molotov dans des pompes à essence au niveau de Delmas pour tenter de les incendier.

A Delmas 60, les forces de l’ordre ont empêché les manifestants d’atteindre la commune de Pétion-ville. Ces derniers ont lancé des pierres en direction des forces de l’ordre pour défaire les barricades érigées au niveau de Delmas 60.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Cependant, un autre groupe de manifestants  s’étaient massés devant le sous- commissariat de Delmas 62. Ils ont passé plusieurs heures sur ce tronçon de route pour tenter de se regrouper. Quelques dizaines d’entre eux ont pris la direction de Bourdon, créant ainsi une panique sur ce tronçon de route.

Les manifestants se plaignent de ne pas avoir atteint leur objectif consistant à manifester pendant plusieurs heures dans la commune de Pétion-ville en vue d’appeler le secteur privé à se désolidariser de Jovenel Moïse.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *