Manifestation du 17 octobre : Moïse Jean-Charles prend ses distances, dément les déclarations de Nenel Cassy

Manifestation du 17 octobre : Moïse Jean-Charles prend ses distances, dément les déclarations de Nenel Cassy

Opposant farouche au pouvoir en place, le leader du parti « Pitit Dessalines », Moïse Jean-Charles, se démarque des autres acteurs de l’opposition. Le désaccord qui existe autour de la manifestation prévue le 17 octobre à Port-au-Prince en est une preuve de plus. Sans passer par quatre chemins, l’ancien candidat à la Présidence a démenti avoir parlé à l’ancien sénateur Nenel Cassy et confirmé sa participation à ce mouvement de l’opposition pour exiger le départ du président Jovenel Moïse.

« Il ne m’a jamais appelé », a réagi Moïse Jean-Charles, à propos des déclarations de Nenel Cassy. « Je ne veux pas entrer en conflit avec les membres du secteur démocratique mais Nenel Cassy ne doit pas dire qu’il m’a parlé », a poursuivi M. Jean-Charles.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Cette position lui a valu la qualification d’agent double, comme étant quelqu’un de l’opposition qui ferait le jeu du pouvoir en place. Sans le nommer, Moïse Jean-Charles a avoué avoir eu une conversation avec un membre du secteur démocratique et populaire. « Je lui ai fait part de ma volonté de manifester devant les locaux de l’ambassade américaine. Il n’a pas bien acueilli l’idée », a révélé M. Jean Charles.

Le leader de Pitit Dessalines croit que cette frange de l’opposition est décriée et elle devrait laisser la possibilité à de simples citoyens de lancer la mobilisation. « Je ne veux pas que mon nom soit cité en mal. Je serai à Cormier dans la matinée du 17 octobre, et dans l’après-midi, au Cap-Haïtien pour participer à une manifestation », a précisé l’ancien élu du Nord.

3 comments

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

3 Comments

  • Antoine Langomier
    14 octobre 2020, 12:17

    Avec les mains sur la Boule de Crystal…

    A la place de Jean Charles Moise, j’agirais de la Meme Maniere. L’opposition "pays lock" VEUT utiliser Jean Charles Moise pour l’Ecarter un peu plus tard du Festin a’ la Privert…. "AGENT DOUBLE" ou pas, MOY n’est pas le dernier des idiots. Il a beaucoup appris de ses Errances avec les saligauds Aristide/Preval (Occupations et CIRH) et de ses frottements avec l’opposition "ote-toi de la’ que je m’y mette."

    Contrairement a’ Me Andre Michel, Nenel Cassy…. et Shiler Louidor, le leader de "Pitit Dessalines," Jean Charles Moise a une certaine force dans l’electorat. En ce sens, il ne doit pas permettre a’ des assoife’s de "pouvoir pour le pouvoir" de l’utiliser comme un Cobaye. MOY a Grandi!

    L"Observation des Questions Haitiennes et Internationales

    REPLY
  • SAINT MIRACLE PIERRE-LOUIS JACQUES
    15 octobre 2020, 01:02

    J’ai jamais vu les opposants tetes marrees gagner les electio s par le urnes en haiti sino par la repartition, il est temps que la politique se fasse d’ autre naniere dans notre pais’ il nous faut une nouvele constitution las ou le president et le vice- president soient elus par le peuple.
    Eliminer le poste du premier ministre, comme ça on aura ellimine le plein pouvoir de ceux qui croient qu’ils sont des donneurs de pouvoir, qui donnent qui quittent quand ils veulent.

    REPLY
  • André Joseph
    15 octobre 2020, 12:46

    Mjc a besoin de rassurer l’ambassade américaine qu’il est prêt pour les élections grenn soulye et que le peuple est avec lui. Maintenant il fait les yeux doux avec l’ambassade et vous vous souvenez peut être de sa dernière sortie pré campagne à St Michel . Mjc jure par les dieux du ciel qu’il pourrait devenir président si et seulement il participerait aux élections grenn soulye de la communauté internationale sous l’égide du régime en place.

    REPLY