Manifestions violentes des lycéens : un mandat d’amener décerné contre Josué Mérilien

Manifestions violentes des lycéens : un mandat d’amener décerné contre Josué Mérilien

Le parquet près le tribunal civil de Port-au-Prince a émis un mandat d’amener contre le professeur et syndicaliste, Josué Mérilien, quelques jours après la mobilisation lancée par des élèves des différents lycées de la capitale pour réclamer la présence des professeurs dans les salles.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Voie de fait, tentative d’assassinat et association malfaiteurs, sont entre autres charges retenues contre le professeur.

Des mandats d’amener ont été également émis contre les nommés Jeanty Manès, Ti Youri, Tèt zo et Tèt kas moto ainsi connus.

Comme le professeur Mérilien, ils sont reprochés de voie de fait suivie de blessures notamment contre des écoliers du lycée Marie Jeanne et du collège Canado-Haïtien.

Depuis lundi, des centaines d’élèves de plusieurs lycées de la capitale organisent des manifestations en vue d’exiger de meilleures conditions de fonctionnement des écoles publiques et le retour des professeurs en salle de classe.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *