X

X


Mario Andrésol déplore la tardiveté de l’opération policière à Village de Dieu

Mario Andrésol déplore la tardiveté de l’opération policière à Village de Dieu

L' ancien Directeur Général de la Police Nationale d' Haïti, Mario Andrésol, pense que l'intervention des forces de l'ordre au Village de Dieu, quartier Sud de la Capitale, s'est effectuée trop tard.

”Cela fait environ un an depuis que ces bandits terrorisent les habitants de cette zone. Ils ont déjà laissé plusieurs morts derrière eux. Cette opération aurait dû être opérée depuis bien longtemps”, croit-il.

Toutefois, Mario Andresol salue la récente descente des lieux de la PNH dans ce quartier populeux. Selon lui, c’ est un premier pas dans le processus qui vise à rétablir un climat de paix dans cette zone.

Il souhaite la continuité de ces interventions policières. ”Mettre à prix la tête d’Arnel Joseph ne suffira pas pour le capturer. Il faudrait infiltrer le gang”, conseille-t-il.

Cependant, l’ancien chef de la PNH reconnaît que ce travail ne sera pas facile. “Le refus de la population de collaborer avec les agents de la PNH, qui s’explique par le fait que la population longtemps délaissée, juge nécéssaire de se mettre du côté des bandits. Le confinement de la zone entre autres constituent des entraves au bon déroulement de ces interventions”, argumente Mario Andrésol.

Ainsi, ce dernier plaide pour un travail en profondeur avec les différents secteurs du pays pour éradiquer les actes de banditisme au niveau de Village de Dieu.

”Il faut poser des actions en profondeur, stratégiquement pensées avec beaucoup de tact en vue d’éviter des dommages collatéraux”, souligne-t-il.

Monsieur Andrésol croit que la signature d’un pacte social sera nécéssaire en vue de combattre contre l’insécurité dans la cité.

“Éliminer l’insécurité dans le pays n’ est pas que l’affaire de la PNH. Les responsables de l’État, eux aussi, doivent s’y mettre notamment en donnant aux responsables de la PNH les moyens nécessaires pour faire ce travail, conclut-t-il.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

Cancel reply