Massacre de La Saline: le dossier est traité au cabinet d’instruction, selon le chef du Parquet

Massacre de La Saline: le dossier est traité au cabinet d’instruction, selon le chef du Parquet

Le dossier relatif au massacre de La Saline, perpétré le 13 novembre dernier, est transféré au cabinet d’instruction, selon ce qu’a révélé le commissaire du gouvernement de Port-au-Prince, Paul Eronce Villard.

Désormais le parquet n’a plus d’autorité sur ce dossier, informe le parquetier qui souligne que le juge de l’instruction, Chavannes Etienne, en charge de l’affaire, devra mener une enquête d’approfondissement.

Paul Eronce Villard informe, par ailleurs, que les premiers éléments d’informations sur ce massacre ont été envoyés au cabinet d’instruction, depuis le début du mois janvier 2019.

Le dernier rapport sur ce crime de sang fait état de 80 victimes, 16 arrestations, 98 personnes indexées, 74 plaintes déposées, révèle Paul Erronce Villard.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Cette conférence de presse qui marque un nouveau rebondissement dans l’affaire du massacre de La Saline a été donnée 24 heures après que le secrétaire général des Nations-Unies, António Guterres, eut exigé que la lumière soit faite sur ce dossier.

Le secrétaire général de l’ONU a appelé les autorités haïtiennes à agir afin que les responsables de ces crimes répondent rapidement de leurs actes devant la justice.

António Guterres, s’est dit « alarmé » par les découvertes des enquêteurs sur le massacre survenu à La Saline et par le déficit d’action en justice contre les accusés, incluant deux ex-policiers et un officiel du gouvernement.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *