MCFDF: lancement d’une campagne de 16 jours d’activisme contre les violences faites aux femmes

MCFDF: lancement d’une campagne de 16 jours d’activisme contre les violences faites aux femmes

Le ministère à la condition féminin et aux droits des femmes et la présidence ont lancé la campagne officielle des 16 jours d’activismes contre les violences faites aux femmes, pour commémorer la journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes.

«Vyolans sou fanm se youn nan pi gwo baryè sou chimen egalite fanm ak gason!» est le thème retenu cette année pour la journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes.

Cette activité vise à promouvoir et défendre les droits des femmes, selon la ministre à la condition féminine, Evelyne Sainvil, qui condamne les différents types de violences qui compromettent la jouissance des droits civils, politiques des femmes.

Les violences faites aux femmes et aux filles constituent un problème mondial et sont considérés comme étant une violation flagrante des droits humains, souligne la ministre Evelyne Sainvil.

La Représentante spéciale du Secrétaire général de l’ONU en Haïti, Helen La Lime, qui a pris part au lancement des 16 jours d’activisme, informe qu’environ 15 millions de filles âgées entre 15 et 19 déclarent avoir subi des rapports sexuelles forcés.

Pour Helen La Lime, ce tableau n’est pas différent en Haïti. Selon elle, 1/3 de femmes ont déjà subi des actes de violences physiques. Une femme sur 8 déclare avoir été victime de viol.

Elle renouvelle l’engagement des Nations Unies à continuer d’accompagner le gouvernement et les partenaires techniques et financiers du ministère à la condition féminine dans la mise en œuvre du plan de lutte contre la violence faites aux femmes et aux filles.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *