Menaces de mort sous condition : le chef du parquet entend poursuivre les auteurs

Menaces de mort sous condition : le chef du parquet entend poursuivre les auteurs

Ces derniers jours, des citoyens reçoivent des menaces de mort par téléphone. Une nouvelle pratique qui s’étend petit à petit dans la société. Le nouveau chef du parquet de Port-au-Prince, Me Gabriel Ducarmel, annonce que les auteurs de ces actes malhonnêtes seront poursuivis.

Des individus mal intentionnés prennent le malin plaisir d’appeler des citoyens au téléphone, leur proférer des menaces de mort et les forcer de négocier. Une quarantaine de plaintes relatives à cette pratique ont été déposées au parquet, a fait savoir le commissaire du gouvernement.

Le chef de la poursuite a, d’un autre côté, annoncé que plusieurs de ces dossiers ont été acheminés à la Direction Centrale de la Police Judiciaire (DCPJ) pour les suites nécessaires. Il a donc conseillé à toutes les victimes de porter plaintes afin de faire taire ces individus sans foi ni loi.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *