Meurtre de Nancy Dorléan et Sébastien Petit : Harry Robert Bretous et ses 2 complices présentés au public

Meurtre de Nancy Dorléan et Sébastien Petit : Harry Robert Bretous et ses 2 complices présentés au public

L’enquête sur le double meurtre des danseurs Nancy Dorléan et Sébastien Petit avance à grand pas. Deux autres individus appréhendés dans le cadre de ce dossier ont été présentés au public, ce mercredi 22 juillet.

Le principal suspect dans le double meutre des jeunes danseurs Nancy Dorléans et de Sébastien Petit, Robert Harry Bretous s’est rendu le mercredi 8 juillet au sous-commissariat de Thomassin (commune de Pétion-Ville).

« Suite à l’enquête menée par la Direction Centrale de la Police Judiciaire, Hermédjine Cinéus, une concubine de Harry Jacques Bretous et Luckner Laurent son chauffeur ont été épinglés les 14 et 15 juillet dernier pour complicité de meurtre », a rapporté le porte-parole adjoint de la police nationale Garry Desrosiers.

Le chauffeur de M. Bretous admet que la voiture dans laquelle la DCPJ a trouvé des traces de sang a été en sa possession le jour du meurtre. Hermédjine Cinéus, quant à elle, confirme avoir rencontré le présumé assassin le même jour, mais nie avoir vu les deux victimes. Toutefois, elle a caché la voiture d’Harry Bretous, abandonné son domicile, changé de numéro de portable.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Après s’être livré à la police, Harry Robert Jacques Bretous a refusé d’avouer le meurtre. L’inspecteur Garry Desrosiers souligne son refus de collaborer. Cependant, des éléments de l’enquête l’incrimine.

Sa voiture a été découverte tachée de trace de sang, une pochette et une clé à démonte roue couvertes de sang ont été retrouvés chez lui à Montagne noire.

En outre, une cousine de Sebastien qui était en concubinage avec Jacques Harry Bretous confirme que Sebastien Petit a rencontré ce dernier le jour du meurtre pour régler une question d’argent.

Alors qu’ils venaient de participer, le mardi 23 juin dernier, à une répétition de danse pour un concert de la chanteuse Misty Jean, Nancy Dorléans (25 ans) et Sébastien Petit (20 ans) n’étaient pas rentrés chez eux. Leurs corps calcinés ont été retrouvés à Tabarre le 24 juin. Robert Harry Bretous a été présenté comme le principal suspect après que des traces de sang ont été retrouvées dans son véhicule.

1 comment

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

1 Comment

  • Antoine Langomier
    22 juillet 2020, 22:24

    En 2010, une partie des votants s’écriait "Banm Chawony Mwen" en embrassant Michel Joseph Martelly. En pensant qu’un Martelly pouvait pondre un autre ÉTAT et en mettant les Contrebandiers hors d’état de nuire. La toute puissance de la PRODUCTION NATIONALE. Grands Chantiers avec le Fonds Petro Caribe. Se la a "Analfabet pa bet" yo pat fo’ a. Même par le Greffage Aristide/Préval/Martelly Calebasse ne pouvaient pas devenir Giraumon. Alors, ne parlons même pas du président Jovenel Moise. Ce n’est pas sans raison, c’est le "pays lock" qui avait réveillé Jovenel Moise dans son profond sommeil oligarchique.

    L’ÉTAT Paria pousse ces individus à devenir des Assassins. Ne n’oubliez pas, l’IMPUNITÉ et la CORRUPTION sont la composante de l’Etat Paria. À la suite des commotions politiques ou des intempéries, dans la rubrique Pwizon Kraze, ces présumés criminels sont des futurs Sandro Joseph… et Valdo Jean. Tan pare, move tan sou nou Bientôt.

    REPLY