Mobilisation: Fanmi Lavalas parle double langage

Mobilisation: Fanmi Lavalas parle double langage

Suite à la décision prise par le parti politique Fanmi Lavalas de ne pas s’aligner sur le choix d’un juge de la Cour de cassation pour diriger la transition d’après-Jovenel, Maryse Narcisse a rendu publique une note pour encourager la poursuite des mobilisations contre le pouvoir en place.

« L’entente des leaders de l’opposition pour révoquer le locataire du palais national est plus forte que la différence qui existe entre les acteurs pour définir son remplaçant « , a écrit l’ancienne candidate à la présidence qui réitère la volonté du parti Fannmi Lavalas de continuer à se mobiliser pour chavirer l’occupant du palais national.

Dans la même veine, Maryse Narcisse en a profité pour encourager les opposants au pouvoir en place à poursuivre les mouvements de mobilisation pour obtenir le départ de Jovenel Moïse.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Selon elle, ce départ constituera une base pour remettre le pays sur les rails du développement.

Rappelons que le parti de l’ex-président Jean Bertrand Aristide préconise la formation d’un conseil de « salut public » pour mener à bien la transition d’après-Jovenel, alors que cinq autres entités d’opposants se sont mis d’accord pour choisir un juge de la Cour de cassation en remplacement de Jovenel Moïse.

1 comment

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

1 Comment

  • Bourik charje
    10 novembre 2019, 15:47

    Kite peyi a mache

    REPLY