X

X


Modernisation de l’État d’ici 2023, Jovenel Moïse dispose d’un plan

Modernisation de l’État d’ici 2023, Jovenel Moïse dispose d’un plan

Le coordonnateur général de l'office de management et des ressources humaines, Josué Pierre Louis a présenté et remis officiellement au président de la République, Jovenel Moïse et au Premier ministre Jean Henry Céant, le programme de modernisation de l'État 2023, élaboré par une trentaine de personnalités issues de différents secteurs.

 

Cette démarche traduit la volonté du président de la République, Jovenel Moïse de moderniser l’administration publique moderne pour qu’elle réponde aux aspirations des usagers et des citoyens.

Selon Josué Pierre, ce document traduit l’engagement du chef du gouvernement de transformer l’administration publique en un appareil efficace et efficient capable de répondre aux besoins de la population.

Le programme de modernisation de l’État cherchera à atteindre 3 objectifs fondamentaux :
1) que les usagers reçoivent des services de qualité fournis par une administration publique rénovée et axée vers les résultats.

2) que la gouvernance territoriale et économique soit assurée sous l’impulsion d’une coordination efficace de l’action gouvernementale.

3) qu’une meilleure gestion de la richesse publique au bénéfice de la population soit assurée.

Ce document de la réforme de l’administration publique est composé d’un calendrier de mesures et d’actions, proposé par le comité d’élaboration, qui doivent être mis en œuvre au cours des prochains mois, a fait savoir le coordonnateur de l’OMRH.

Pour le président de la République, Jovenel Moïse, ce document détermine, précise et indique les dispositions nécessaires, les mesures et les actions à prendre pour aboutir à une fonction publique rénovée, modernisée, déconcertée et décentralisée.

Le chef de l’État a donné la garantie que l’ensemble des engagements de ce document seront tenus durant le reste de sont mandat. L’État doit être au service de la population, a-t-il ajouté.

Jovenel Moïse promet de faire un bilan régulier des actions qui seront entreprises en veillant à ce que des progrès significatifs soient accomplis sur chacun de ces sujets.

Il appelle en ce sens les fonctionnaires et haut cadres de l’administration publique, les partenaires de l’État, les élus locaux, les membres de la société civile et du gouvernement à s’engager dans la réforme de l’administration publique.

1 comment

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

Cancel reply

1 Comment

  • Romelus dady
    12 octobre 2018, 21:26

    Félicitations,je vous prie de trouver des solutions concrètes pour votre……………

    REPLY