Mort de deux agents de l’USGPN : la thèse d’assassinat par balles confirmée

Mort de deux agents de l’USGPN : la thèse d’assassinat par balles confirmée

Les deux agents de l’Unité de sécurité générale du palais national (USGPN), Sonson Harold et Loukly François, morts dans la nuit du 30 au 31 décembre 2020, n’ont pas été victimes d’accident de la circulation comme l’ont laissé croire les premières informations. D’après les révélations d’une source fiable, ces deux agents de l’USGPN ont été assassinés par des hommes armés dans la cinquième section communale de Gros-Morne, sur la route menant à Port-de-Paix.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Alors qu’ils revenaient d’une tournée avec la famille présidentielle dans le Nord-Ouest, plus précisément au Môle Saint-Nicolas, Sonson Harold et Loukly François ont été attaqués par des bandits armés, dans la zone de Pendu. Suite à l’attaque, les bandits se sont emparés des armes des policiers, deux fusils Galil, toujours d’après les informations révélées par la source.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *