«Nou Pap Dòmi » lance une campagne contre la banalisation de la vie

«Nou Pap Dòmi » lance une campagne contre la banalisation de la vie

Se basant sur les rapports réalisés par des organisations des droits humains, le collectif des citoyens regroupés au sein de la structure « Nou Pap Dòmi » tire la sonnette d’alarme sur la recrudescence des actes de violence dont la population est la principale victime.

Selon les données, 944 personnes sont assassinées par balles au cours des 8 premiers mois de l’année 2020. De plus, 124 paisibles citoyens ont été enlevés par des bandits armés durant la même période, regrette Velina Charlier membre de « Nou Pap Dòmi ».

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Ces citoyens ont été victimes alors que le pays n’est même pas en guerre,
regrette-t-elle.

Velina Charlier fait remarquer que la mort continue de courir presqu’à chaque coin de rue. Braquages, vols à main armée, assassinats, kidnappings, les citoyens circulent quotidiennement dans les rues avec leur cercueil sous les bras.

Face à ce danger imminent, les membres du collectif « Nou Pap Dòmi » ont décidé de se lancer dans une campagne contre l’impunité et la banalisation de la vie en Haïti pour attirer l’attention de la population sur l’incapacité des autorités concernées qui ne sont pas en mesure d’apporter des réponses concrètes au phénomène de l’insécurité ayant attrint son plus haut niveau.

1 comment

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

1 Comment

  • Antoine Langomier
    21 octobre 2020, 12:08

    En ce sens, "NOU PAP DOMI" ne tombe pas a’ point nomne’. Le COMBAT doit-etre mener contre le SYSTEME, et non contre l’une de sa marque de fabrique. C’est le Systeme qui cree L’IMPUNITE, la Banalisation de la Vie… et la mise a’ sac des FONDS Petro Caribe.

    Peyi a Bezwen BON EKIP PATRIYOT pou mete do Sistem nan ate’. Zefeyis "peyi lok" yo pran poz yo bezwen mete do Sistem nan ate’ pou yo deboulonnen Jovenel Moise. Epi pi devan, yo pwal sevi Sistem nan menm jan ak Preval…, Martelly, Jovenel.

    Met Jean Danton Leger…. ak met Andre Michel paka ap defann Dimitri VORBE ak Patrick NORAME’, epi pou y ap pale de Radot, "Transition de Rupture." Se pran tout moun pou "Analfabet pa bet." Se pa ti Decheyans piti non…

    L’Observatoire des Questions Haitiennes et Internationales

    REPLY