«Nou pap konplis» dénonce la remontée de l’insécurité

«Nou pap konplis» dénonce la remontée de l’insécurité

La structure de Petrochallengers dénommée «Nou pap Konplis» s’est prononcée, ce jeudi, sur la situation sociopolitique du pays, marquée par une remontée spectaculaire de l’insécurité.

Le coordonateur de cette structure, Ricardo Fleuridor, a, dans une conférence de presse, critiqué l’incapacité de l’Etat et le silence de la classe politique face à la recrudescence du phénomène qui sème le trouble dans les familles haïtiennes. Selon le Petrochallenger, c’est à la population de s’organiser en vue de proposer au pays une nouvelle alternative sociopolitique.

Réagissant sur sa participation au Congrès à Washington en janvier dernier, Ricardo Fleuridor a dénoncé ses détracteurs qui, selon lui, tentent de ternir son image et le discréditer. D’après lui, son voyage aux Etats-Unis n’avait pas été concocté dans le but d’aller supporter le président Jovenel Moïse auprès des Américains.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

En ce qui concerne la constitution, le numéro un de «Nou pap Konplis» a plaidé plutôt en faveur d’un amendement constitutionnel. Pour lui, il est inconcevable que ce soit le président de la République qui nomme les dirigeants des institutions travaillant dans la lutte contre la corruption, comme l’Unité centrale de renseignements financiers (UCREF) et l’Unité de lutte contre la Corruption (ULCC).

Rappelons que la rencontre entre Ricardo Fleuridor et Jovenel Moïse, au début du mois de janvier, avait provoqué un éclatement au sein de la structure «Nou pap Konplis» qui s’est scindée en deux groupes.

2 comments

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

2 Comments

  • Stello
    14 février 2020, 08:20

    Je vous felicite

    REPLY
  • Antoine Langomier
    14 février 2020, 13:01

    J’ai un ami qui avait deja pris la defense de M. Ricardo Fleuridor sur le site de Rezonodwes. Un peu plus tard, je donnerai mes opinions et le Lien pour lire l’article qui n’etait pas du tout tendre envers M. Fleuridor. Et au bas de l’article, nous trouverons les commentaires de mon ami qui a deshabille’ l’auteur de l’article. Rendez-vous a’ 8h PM.

    L’Observatoire

    REPLY