Nouvelle injection de la BRH sur le marché: l’effet ne fera pas long feu

Nouvelle injection de la BRH sur le marché: l’effet ne fera pas long feu

L’économiste Enomy Germain a réagi, ce vendredi 19 juillet, à la décision de la banque centrale d’injecter 10 millions de dollars sur le marché des changes.

Selon lui, cette mesure servira à stabiliser la gourde par rapport au dollar pendant une courte durée après quoi le problème relatif à la crise du taux de change refera surface.

Le problème économique du pays doit être adressé sur le plan structurel, croit l’économiste qui fait des propositions en trois points pour adresser la crise du taux de change.

L’économiste encourage les responsables de l’Etat à mettre en place une infrastructure de production aux fins de contribuer au redressement économique du pays.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

L’instabilité et le développement économique ne font pas bon ménage, souligne-t-il.

En ce sens, Enomy Germain invite les acteurs impliqués dans la crise politique actuelle à dialoguer afin d’éviter le pire au pays dont les prévisions économiques ne présagent rien de bon.

En dernier lieu, monsieur Germain plaide pour la rationalisation des dépenses de l’Etat.

« L’Etat dépense beaucoup plus que ses rentrées économiques, d’où l’obligation pour Banque Centrale de financer l’Etat en gourde. Une mesure qui augmente la masse monétaire en gourde dans l’Economie qui par la suite engendre l’inflation », explique l’économiste.

Il invite l’État a mieux utiliser ses maigres ressources dans le but stabiliser l’économie du pays.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *