X

X


Nouvelle tournure dans la mobilisation des étudiants de l’Ecole Nationale d’Infirmieres de Port-au-Prince

Nouvelle tournure dans la mobilisation des étudiants de l’Ecole Nationale d’Infirmieres de Port-au-Prince

Trois semaines après le lancement de la grève des étudiants de l’Ecole Nationale d'Infirmières de port-au-prince (ENIP), pour réclamer de meilleures conditions d’apprentissage, la réhabilitation de l’école entres-autres, ces derniers décident de passer à de nouvelles phases dans le cadre de leur mouvement.

En effet, les étudiants grévistes ont placé des chaises en plein milieu de la rue, devant les locaux de l’institution à la rue Oswald Durant, paralysant ainsi la circulation dans cette rue. Motards, automobilistes assurant le trajet Delmas Portail/Léogâne ont du rebrousser chemin.

Des pancartes sur lesquelles sont inscrites une série de slogans: où est le budjet de fonctionneent de l’école? Nous en avons assez…, les étudiants de l’ENIP entendent dénoncer les mauvaises conditions d’apprentisages à l’Ecole Nationale d’Infirmière de Port-au-Prince.

Béatrice Ulysse, une étudiante-infirmière, dénonce le laxisme des autorités du ministère de la santé publique et de la population qui n’ont, jusque-là, pas réagi après la grève lancée par ses pairs, il y trois semaines.

Les étudiants de l’ENIP entendent continuer leur mouvement jusqu’à ce que leurs revendications soient satisfaites.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

Cancel reply