X

X


Opération policière à Village de Dieu: 80 personnes interpellées

Opération policière à Village de Dieu: 80 personnes interpellées

Pas moins de 80 personnes ont été interpellées dans le cadre de l'Opération menée par les autorités policières et judiciaires au Village de Dieu afin de mettre la main au collet du puissant chef de gang de ce bindoville, Arnel Joseph.

Plus d’une centaine de maisons ont été perquisitionnées, selon le porte-parole de la police nationale Michel-Ange Louis Jeune.

Parmi les personnes interpellées figurent Ronald Rébélus, âgé de 23 ans, identifié par les forces de l’ordre comme l’un des informateur du gang d’Arnel. Ce présumé bandit est le responsable d’un gang operant à la rue “St-Paul” au centre ville. Ce gang est impliqué dans des vols à main armée dans cette zone. Plusieurs personnes se font braquer systématiquement dans à la rue “St-Paul”, rapporte le Porte-parole de la PNH.

Les differentes unités spécialisées qui ont été déployés confisqué 3 motos à l’état neuf et sans plaque d’immatriculation dans la demeure du puissant chef de gang.

Cependant, aucune arme à feu n’a été saisie, selon le commissaire municipal, Michel-Ange Louis-Jeune.

La section départementale de la police judiciaire de l’ouest travaille sur le dossier des personnes interpellées afin de les transférer par devant les autorités judiciaires.

Michel-Ange Louis Jeune précise toutefois que la note vocale d’Arnel qui circule sur les réseaux sociaux a été réalisée après une opération menée par la police au boulevard Harry Truman.

Donc, elle n’est pas récente selon le Porte-parole de la PNH.

Michel-Ange Louis Jeune rassure toutefois que les forces de l’ordre sont toujours déployées au Village de Dieu afin de continuer d’assurer la sécurité des habitants de la zone. Le commissaire municipal se réjouit de la présence de la PNH dans ce quartier populaire.

La récompense des 2 millions de gourdes que la police nationale d’Haïti a mis à la disposition de celui qui l’aiderait à capturer Arnel ainsi connu est maintenue, selon le porte-parole de la PNH.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

Cancel reply