Oxfam-Scandale sexuel : le gouvernement haïtien entend porter plainte

Oxfam-Scandale sexuel : le gouvernement haïtien entend porter plainte
Oxfam-Scandale sexuel : le gouvernement haïtien entend porter plainte

Le gouvernement haïtien envisage de porter plainte contre l’organisation humanitaire OXFAM dont le responsable en Haïti serait impliqué dans un scandale sexuel suite au tremblement de terre de janvier 2010.

Le ministre des affaires étrangères dit regretter que l’ONG n’ait pas informé l’Etat de cette situation avilissante.

Pour Antonio Rodrigue, il s’avère nécessaire qu’un signal clair soit envoyé au monde humanitaire. Le titulaire du MAE a fait savoir que le gouvernement entend rencontrer les responsables d’OXFAM sous peu après le report d’une réunion initialement prévue ce jeudi 15 février 2018.
D’après lui, toutes les dispositions seront prises pour que l’enquête aboutisse. De même que le Chef de l’Etat et le titulaire du MPCE, chancelier Antonio Rodrigue qualifie de crime le comportement des présumés prédateurs sexuels.
Rappelons que c’est le journal britannique Times qui a récemment accusé des employés d’Oxfam d’implication dans un scandale d’exploitation sexuelle de prostituées, lors d’une mission en Haïti après le tremblement de terre du 12 janvier 2010. A l’époque, des employés de l’ONG, auraient engagé des prostituées payées avec l’argent d’OXFAM.
Certaines d’entre elles prétendent détenir des images d’une de ces soirées au cours desquelles elles portaient des T-shirts d’Oxfam.
Quatre employés d’OXFAM auraient déjà été renvoyés et deux autres auraient remis leur démission.
Le gouvernement britannique compte demander des comptes aux responsables de l’ONG basée à Londres et d’ores et déjà la ministre du Développement International de ce pays Penny Mordaunt a annoncé la fin de toute collaboration avec OXFAM si les informations sur cette affaire ne lui sont pas communiquées.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *