Pacha Vorbe et consorts visés par des accusations de LHCC

Pacha Vorbe et consorts visés par des accusations de LHCC

La Ligue haïtienne Contre la Corruption (LHCC) a, ce vendredi 28 août 2020, accusé Pasha Vorbe de blanchiment d’argent orchestré via des opérations douteuses.

Dans une correspondance, adressée au Directeur général de l’Unité de lutte contre la corruption (ULCC), Hans Jacques Ludwing Joseph, la ligue haïtienne contre la corruption (LHCC) a, ce vendredi, pointé du doigt un groupe de personnes, les accusant de blanchiment d’argent. Face à ce fléau, l’association appelle le DG de l’ULCC à contraindre les coupables à répondre à des questions.

Selon ce qui est fait mention dans la note de presse, Pasha Vorbe, le cerveau de cette affaire, a prévu un ensemble d’opérations visant à déstabiliser, dans les prochains jours, la société haïtienne. Aussi, aurait-il remis un chèque de cent vingt cinq mille dollars américains (125 000 $) à la Catch Agency pour mettre à exécution son projet macabre, toujours selon la correspondance. D’autres personnes sont accusées de corruption, parmi lesquelles Emmanuela Douyon, Stephanie Douyon, Yendie Cave Bruno Mourral, Gilbert Mirambeau. La Ligue les ont présentés comme les bras exécutants du plan de Pasha Vorbe.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *