Pénurie de carburant : le Ministère du Commerce promet de sanctionner les auteurs de ces infractions

Pénurie de carburant : le Ministère du Commerce promet de sanctionner les auteurs de ces infractions

Le Ministère du Commerce et de l’Industrie (MCI) prévoit des sanctions contre les propriétaires de stations d’essence qui se seraient rendus coupables de la rareté artificielle de carburant dans le pays.

En effet, à travers un communiqué de presse, publié en date du 13 janvier 2021, le MCI a mis en garde cette pratique douteuse des propriétaires de stations d’essence qui, d’après le communiqué, sous de fallacieux prétextes, provoquent des raretés artificielles de carburant.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Depuis quelques temps, l’on constate une rareté de carburant dans le pays. Malgré l’arrivée de plusieurs barils, comme l’avait annoncé le Bureau de Monétisation des Programmes d’Aide au Développement (BMPAD), la situation n’a pas changé. D’après les autorités, la pénurie de carburant, causée dans le pays, est due à de fallacieux prétextes, de machinations de certains propriétaires pour fermer leurs stations. Ce qui a ouvert la voie à la spéculation illicite (marché noir), explique le MCI via son communiqué. C’est pourquoi, le ministre du Commerce en a profité pour rappeler que cet acte est une infraction punie par la loi du 20 décembre 1946. D’où les sanctions prévues contre les auteurs de ces infractions.

Aussi, depuis la rareté artificielle de carburant, plusieurs personnes se sont mis à vendre du carburant dans des récipients peu recommandables. En ce sens, le MCI a rappelé aux personnes concernées que, « conformément aux dispositions légales en vigueur, la vente sur la voie publique de produits pétroliers est formellement interdite ».

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *