X

X


Petit-Goâve : une cinquantaine de familles privées d’eau et de nourriture lancent un cri d’alarme

Petit-Goâve : une cinquantaine de familles privées d’eau et de nourriture lancent un cri d’alarme

La situation se complique dans la commune de Petit-Goâve depuis les dernières pluies diluviennes qui se sont abattues sur le département de l’Ouest et ses environs, le mercredi 18 septembre, ayant engendré la mort de deux personnes et 4 autres disparues.

Les 49 familles, dont 12 enfants hébergés dans la cour du Lycée Faustin Soulouque, sont privées d’eau et de nourriture depuis plusieurs jours. Un bébé a même pris naissance, il y a environ deux semaines, dans ce centre d’hébergement, regrette le maire de la commune de Petit-Goâve, Delor Desgranges.

La situation de ces sinistrés s’est détériorée en raison des mouvements de protestation dans le pays, selon Délor Desgranges qui lance un cri d’alarme aux autorités concernées. Certains enfants sont malades et n’ont pas accès à des soins de santé.

Selon le maire de cette commune, ces familles qui n’ont plus rien pour se nourrir ne misent que sur un bon samaritain. Délor Desgranges dit craindre le pire afin d’éviter que ces sinistrés meurent de faim.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *