PetroCaribe : L’ancien DG de la LEH menace d’attaquer Youri Latortue en justice pour diffamation

PetroCaribe : L’ancien DG de la LEH menace d’attaquer Youri Latortue en justice pour diffamation

Pain bénit, cheval de bataille, arme politique de destruction massive… Appelez-la comme vous voulez ! L’esprit avisé comme le citoyen lambda sait pertinemment que l’affaire PetroCaribe est une fontaine de jouvence pour certains politiciens rétrogrades, dont Youri Latortue qui ambitionne de devenir président de la République.
À grand coup de mensonges et d’accusations, l’élu de l’Artibonite multiplie les manœuvres pour tenter d’influencer l’opinion, rien que pour parvenir à ses fins.
Sur les ondes de la Radio Scoop FM récemment, le sénateur Youri Latortue a longuement déblatéré sur la gestion des fonds de la Loterie de l’État Haïtien (LEH) faite par Jean Fritz Jean Louis, ancien directeur général de cette institution.
Pour l’essentiel, le parlementaire a accusé l’ex-responsable de la LEH d’avoir passé un contrat de gré à gré, dans le cadre du programme PetroCaribe, pour un montant de plus de 2 millions de dollars américains.

Faux, archifaux, rétorque Jean Fritz Jean Louis qui, dans une correspondance adressée au sénateur, a rétabli les faits.

Monsieur Jean Fritz Jean Louis raconte qu’en Conseil des Ministres en 2012, une décision a été prise de doter la Loterie de l’État Haïtien d’un budget de démarrage équivalant à cinq millions de dollars américains, suite à un plan d’affaires élaboré et soumis aux autorités, visant la modernisation de la LEH. La résolution qui consacre ce budget est datée du 21 décembre 2012 et est issue des fonds PetroCaribe.

Pour avoir accès à ce fond, M. Jean Louis explique que la LEH a préparé et soumis au Ministère de la Planification une fiche d’opération de projet (FIOP) pour le versement d’une première tranche de $2, 385, 555,56. Ce montant devait servir à la mise en place des structures administratives et organisationnelles de l’institution. L’autre moitié devait servir à la commercialisation des produits de la LEH au bénéfice de la population, poursuit l’ancien DG.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Mais, au grand dam de celui-ci, en aout 2013, la LEH a été mise au courant qu’à partir d’une nouvelle résolution prise en Conseil des Ministres, le fonds évalué à $2,485, 000,00 a été désaffecté.

Dénonçant la malhonnêteté, l’absence de probité, la méchanceté dont le sénateur Youri Latortue a fait montre à son égard, l’ex-DG de la LEH souligne à l’attention de ce dernier qu’après son passage à la tête de l’institution, son administration a subi une vérification rigoureuse de l’inspection générale des finances (IGF), et un audit de la Cour supérieure des comptes. Rapport favorable dans les deux cas.

Jean Fritz Jean Louis n’est pas le premier à recadrer Youri Latortue dans le dossier PetroCaribe à travers lequel celui-ci essaie de construire son capital politique.

 

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *