PetroCaribe : l’État haïtien s’apprête à porter plainte

PetroCaribe : l’État haïtien s’apprête à porter plainte

En marge d’une conférence de presse organisée, ce vendredi 7 décembre, au ministère de la Culture et de la Communication sur le dialogue entamé par le chef du Gouvernement avec les différents secteurs de la vie nationale afin de trouver une issue à la crise politique, le secrétaire d’État à la communication a informé que, cette semaine, l’Etat haïtien déposera une plainte contre les présumés dilapidateurs du Fonds PetroCaribe. Il en a profité pour souligner des avancées qui ont été effectués sur ce dossier.

L’ancien journaliste a informé que des techniciens regroupés au sein d’une Task force, composée de plusieurs institutions publiques du pays ont évalué plusieurs projets en effectuant des visites de terrain pour vérifier l’état d’avancement des travaux de certains projets en exécution.

Ils ont également rencontré des représentants de plusieurs firmes qui ont signé des contrats dans le cadre du programme PetroCaribe, a révélé Eddy Jackson Alexis qui souligne que d’ici la semaine prochaine un document sera officiellement publié mentionnant des contrats qui ont été signés entre l’Etat haïtien et des firmes dans le cadre dudit programme.

Eddy Jackson Alexis a, en outre, annoncé que d’ici la semaine prochaine l’Etat haïtien déposera une plainte devant tribunal concernant le dossier PetroCaribe à travers les avocats de la Direction Générale des Impôts.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Monsieur Alexis s’est gardé de fournir des détails autour de cette plainte.  »Ce sont les avocats qui devront donner des détails. Ce dossier est technique », dit-il ajoutant que des membres de la Task force qui sont à pied d’œuvre dans le cadre de la démarche qui vise à faire la lumière sur le dossier PetroCaribe ont communiqué des documents importants à d’autres collègues (avocats) qui compilent des dossiers.

M. Alexis a tenu à souligner que le travail de cette Task force n’entrave pas les actions menées par la Cour Supérieure des Comptes et du Contentieux Administratif pour faire jaillir lumière sur l’utilisation du fonds PetroCaribe.  »Les pouvoirs sont interdépendants. Ils continueront chacun à travailler de leur côté », a-t-il rappelé.

Eddy Jackson Alexis a réitéré l’engagement pris par le chef du gouvernement pour faciliter le procès PetroCaribe notamment en fournissant aux institutions chargées de ce dossier les moyens dont elles ont besoin.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *