Petrodéchoucage: Des politiciens se préparent à trahir l’idéal dessalinien

Petrodéchoucage: Des politiciens se préparent à trahir l’idéal dessalinien

17 octobre 2018. Une date qui inspire la peur. Et cette peur est généralisée pour la simple et bonne raison que les menaces proférées par les détracteurs du pouvoir en place, ces derniers jours, sont on peut plus cruelles.

Paradoxe ! Le 17 octobre, date qui marque le 212ème anniversaire de l’assassinat de l’empereur, Jean-Jacques Dessalines qui prônait l’unité nationale des Haïtiens, est retenu par les opposants de Jovenel Moïse comme le jour du chambardement. Qui ne sait pas que tout chamboulement social et politique est susceptible de conduire à la perte de la souveraineté, donc à l’occupation.

Sauvegarde de L’Indépendance, restructuration de l’économie, protection de la souveraineté nationale, piliers majeurs de l’idéal dessalinien que les fossoyeurs de la Démocratie s’apprêtent à trahir ce mercredi 17 octobre.

Sous prétexte de lutter en faveur du peuple par la réclamation de reddition de comptes, en ce qui concerne PetroCaribe, Lavalasiens et compagnies, travaillent contre lui.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Déchouchages, pillages, incendies d’entreprises, des actes hautement déstabilisateurs de l’économie et qui sont, conséquemment, aptes à conduire le pays dans les profondeurs de l’abîme.

Si seulement les détracteurs y pensaient une seconde !

Trahir l’idéal dessalinien, c’est hypothéquer l’avenir d’Haïti. À bon entendeur, salut!

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *