X

X


Pierre Josué Agénor Cadet accusé d’abandon de prérogatives paternelles

Pierre Josué Agénor Cadet accusé d’abandon de prérogatives paternelles

Melicia Pierre Louis, une fille qui dit être l'enfant biologique de Pierre Josué Agénor Cadet , ministre de l'Éducation Nationale et de la Formation Professionnelle, lui a écrit une lettre devenue virale sur les réseaux sociaux pour lui demander d'assumer sa responsabilité de père biologique.

Dans ce récit adressé au titulaire du MENFP, la jeune fille de18 ans qui aurait été conçue d’une union extraconjugale dresse un tableau sombre de sa réalité socio-économique.

Elle explique ”que sa maman est dans l’incapacité de payer ses frais scolaires”.

”Kòmanw santiw pou se minis edikasyon
Nasyonal pou pitit fiw ap pase mizè konsa”, sensibilise-t-elle.

La supposée fille de M. Cadet demande au ministre trois choses qui pourraient améliorer sa condition de vie : une maison décente pour vivre avec sa maman, un business pour assurer la survie des deux concernées, le paiment de son écolage.

”Je veux que tu assumes tes responsabilités en remplissant tes devoirs de père”, a-t-elle écrit.

La jeune fille dit avoir déjà adressé trois lettres au ministre pour ces même motifs. Sans succès!

Fort de ce fait, elle indique avoir sollicité l’aide du journaliste Jean Roberde Delciné dit Bob C pour presser son supposé père d’assumer ses responsabilités.

Selon ses dires, le journaliste vedette de Radio Caraïbe lui a demandé de garder le silence autour de ce dossier susceptible de ternir l’image du chef du MENFP.

Au bout de 3 jours, il l’aurait appelé pour lui octroyer une somme de 40 mille gourdes. Un montant insignifiant, précise-t-elle, qui n’aurait pas permis à elle et à sa mère de sortir de leur misère.

Cependant, ce modique somme d’argent, elle ne l’aurait pas reçu pour rien.

Elle explique que Bob C aurait eu des rapports sexuels avec elle en échange.

La jeune victime aurait eu également demandé vainement secours à l’un des représentants de la Justice, le juge Ducasse.

Par ailleurs, la jeune fille en a profité pour dénoncer le ministre Cadet qui aurait menacé de mort sa maman au cas où elle s’aviserait de divulguer certaines informations.

La jeune fille qui est déterminée à revendiquer ses droits de fille biologique dit ne pas prête à reculer sur ce coup, même face à des menaces de mort.

1 comment

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

Cancel reply

1 Comment