Pitit Dessalines exige la baisse des prix des produits de première nécessité

Pitit Dessalines exige la baisse des prix des produits de première nécessité

Le dirigeant du Parti Politique « Pitit Dessalines », Moïse Jean-Charles, se montre insatisfait par rapport à la révision à la baisse des prix de certains produits dans le pays, eu égard à l’appréciation de la gourde par rapport au dollar américain.

Moïse Jean-Charles se positionne en faveur d’un ajustement des prix proportionnel à la décote du dollar sur marché haïtien.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

L’ancien candidat à la Présidence est très remonté contre les grands commerçants du pays. Selon lui, la baisse sensible du coût de certains produits ne reflète pas l’appréciation de la gourde par rapport au dollar américain. À 65 gourdes pour un dollar dans les banques commerciales, M. Moïse réclame une baisse plus importante du coût des produits de la part des grossistes.

Par ailleurs, l’ex-parlementaire exige du gouvernement une diminution des prix de l’essence, proportionnellement à l’appréciation de la gourde.

Jean-Charles Moïse jette la responsabilité de la mauvaise situation actuelle du panier de la ménagère sur certaines banques commerciales privées dans le pays, notamment, la Unibank, la Sogebank et la Capital Bank qui, à son avis, ne parviennent toujours pas à digérer le fait que la gourde se valorise.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *