Plus d’une vingtaine de cadres du MENFP accusés de détournement de fonds

Plus d’une vingtaine de cadres du MENFP accusés de détournement de fonds

Plusieurs faits notamment, corruption, détournement de fonds, vol d’allocations destinées aux subventions des écoliers démunis et association de malfaiteurs, sont reprochés par la justice à plusieurs employés du ministère de l’éducation nationale.

Lors d’une conférence de presse ce mardi, le ministre Pierre Josué Agénor cadet a expliqué que ce dossier est le résultat d’une enquête menée au sein de l’institution qu’il dirige dans le cadre de la lutte contre la corruption.

 

En effet, plus de 8 mille enfants ont reçu des subventions du ministère de l’éducation nationale cette année d’après Pierre Josué Agénor cadet qui indique que cependant des parents se plaignaient de ne pas avoir bénéficié pleinement de ce programme. Suite à une enquête menée au sein de l’institution, le ministre a découvert qu’il y a eu détournement de fonds publics.

Le phénomène de corruption qui ronge le MENFP est d’autant plus grand que le changement de stratégie opéré par le ministre n’a pas permis de mettre fin aux malversations.

Selon les révélations de M. Cadet, 24 cadres du service Budget du ministère sont impliqués dans ce dossier de détournement de fond.

La lutte contre la corruption engagée depuis peu par Pierre Josué Agénor Cadet, appui par le commissaire du gouvernement, a permis de mettre la main au collet des cadres corrompus.

Se gardant de faire trop de commentaires sur cette affaire dont la justice a déjà été saisie, le ministre signale que d’autre cas seront bientôt révélés

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *