PNH : James Caleb Civil avoue avoir assassiné la tante de l’ex-sénateur Edo Zenny

PNH : James Caleb Civil avoue avoir assassiné la tante de l’ex-sénateur Edo Zenny

Arrêté par la police de Jacmel, le lundi 17 août, dans le cadre de l’enquête ouverte autour de l’assassinat de l’éducatrice Amine Roland Brun Zenny, dans la nuit du 30 au 31 juillet 2020, James Caleb Civil âgé de 27 ans s’est confié aux agents de la police du sud-est.

Passant aux aveux, le présumé assassin de la tante l’ex-sénateur du sud-est, Edwin Zenny, a fait savoir qu’il n’est cependant pas l’auteur intellectuel de cet acte crapuleux. Il accuse l’ex-gardien de la maison Baltazar ainsi connu d’avoir concocté un plan, avec deux autres individus, pour cambrioler la maison de l’éducatrice Amine Roland Brun ZENNY.
Le cambriolage ne s’est pas passé comme prévu. La victime avait refusé de se plier aux ordres des voleurs qui ont voulu emporter les objets de valeur qui se trouvaient dans la maison. Souffrant de problème respiratoire, Amine Roland Brun Zenny est passé de vie à trépas.

Cependant, les deux téléphones portables de la victime, qui ont été emportés par les présumés assassins, ont permis à la police de retracer les malfrats. C’est ainsi que la SDPJ a mis la main au collet de James Caleb Civil et de ses complices, à savoir Charles Grégory, âgé de 29 ans, Mackendy Junior âgé de 24 ans, le 15 août dernier, enfermés pour l’heure au Commissariat de Jacmel, confirme le porte-parole adjoint de la police du sud-est l’inspecteur Garry Victor.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *