POLITIQUE

  • TPS : des sénateurs américains prennent la défense des haïtiens

    TPS : des sénateurs américains prennent la défense des haïtiens0

    • 11 mai 2018

    Douze Sénateurs américains exigent à la Secrétaire du DHS (Department of Homeland Security) et au Directeur de l’USCIS (US Citizenship and Immigration Services) des explications sur la décision prise en novembre 2017 mettant un terme à la prolongation du TPS aux Haïtiens.

    Ces 12 sénateurs ont décidé d’acheminer, le 8 mai 2018 dernier, une correspondance à Kirstjen Michele Nielsen, responsable du Département de la Sécurité intérieure (DHS) et Lee Francis Cissna Directeur de l’USCIS, sur la décision de résilier le TPS, ce qui affectera plus de 58 mille ressortissants haïtiens.

  • Conseil électoral permanent: la commission bicamérale remet son rapport au bureau de l’Assemblée nationale

    Conseil électoral permanent: la commission bicamérale remet son rapport au bureau de l’Assemblée nationale0

    • 11 mai 2018

    La commission bicamérale chargée d’analyser les dossiers des personnalités devant représenter le Parlement au Conseil électoral permanent a finalement remis son rapport au bureau de l’Assemblée nationale.

  • Préfecture de Guadeloupe : Philippe Gustin remplace Eric Maire

    Préfecture de Guadeloupe : Philippe Gustin remplace Eric Maire0

    • 9 mai 2018

    Eric Maire n’aura été préfet de Guadeloupe que 9 neuf mois. Il est remplacé par Philippe Gustin, qui reste également délégué interministériel pour la reconstruction des îles de Saint-Barthélemy et de Saint-Martin.

  • Haïti-politique: le Comité de pilotage des EGSN chancelle, Guyler C. Delva donne des leçons

    Haïti-politique: le Comité de pilotage des EGSN chancelle, Guyler C. Delva donne des leçons0

    • 8 mai 2018

    Le ministre de la culture et de la communication, Joseph Guyler C. Delva, a réagi, en conférence de presse ce mardi 8 mai, aux doutes qui planent sur l’avenir du Comité de pilotage des états généraux sectoriels, suite à la multiplication des démission de ses membres.

    »Il n’y a aucune excuse possible pour refuser de discuter pays », propos tenu par Joseph Guyler C. Delva pour tenter de faire ressortir l’interêt qu’ont tous les secteurs du pays impliqués dans le Comité de pilotage des états généraux sectoriels de s’asseoir autour d’une même table.

    Depuis la création de cet organe, 3 membres ont dèjà tiré leur révérence, Jacques Édouard Alexis, Monseigneur Louis Kébreau et Claude Moïse pour des motifs divers.

  • Législatives 2019 : le conseil électoral provisoire s’active

    Législatives 2019 : le conseil électoral provisoire s’active0

    • 8 mai 2018

    Le Conseil électoral provisoire est à pieds d’œuvre en vue du lancement des préparatifs dans la perspective de l’organisation des élections législatives d’octobre 2019. Le directeur exécutif du Conseil Electoral Provisoire (CEP), Uder Antoine, invite les acteurs concernés à mettre les bouchées doubles pour éviter tout retard dans la tenue de ces joutes.

  • Etats généraux sectoriels :Evans Paul retourne à son poste de conseiller spécial

    Etats généraux sectoriels :Evans Paul retourne à son poste de conseiller spécial0

    • 7 mai 2018

    L’ancien Premier ministre, Evans Paul, dans une correspondance adressée au vice-président du comité de pilotage des Etats généraux sectoriels, le Docteur Jean Claude Desgranges, a exprimé son inconfortabilité au sein de cet organe, vendredi dernier.

    L’ex-Chef du Gouvernement a même fait remarquer que ce comité est dirigé par deux personnes, sans citer des noms, qui forment un clan afin de piétiner le caractère des autres.

  • États généraux: Evans Paul démissionne du Comité

    États généraux: Evans Paul démissionne du Comité0

    • 5 mai 2018

    L’ancien Premier ministre, Evans Paul, a annoncé, ce , sa démission du Comité de pilotage des États généraux sectoriels de la nation.

    L’ex-chef du Gouvernement vient d’allonger la liste des défections. Son retrait porte à quatre le nombre des membres qui ont tourné le dos à cette structure depuis sa mise en place par le Président de la République.

  • Que veulent réellement les députés qui souhaitent interpeller le Premier Ministre Lafontant ?

    Que veulent réellement les députés qui souhaitent interpeller le Premier Ministre Lafontant ?0

    • 5 mai 2018

    La demande d’interpellation introduite au bureau de la chambre basse par un groupe de 16 députés de l’opposition contre le Premier Ministre Jack Guy Lafontant s’apparente à un acte de déstabilisation du Gouvernement constitutionnel. Il s’agit plus que tout d’une tentative désespérée de saper les bases du pouvoir du président Jovenel Moïse qui maintient le cap sur la réalisation de projets importants pour le développement du pays dont l’interconnexion des communes et l’électrification du territoire.

  • Vie précaire, xénophobie, deux géants redoutables auxquels les expatriés Haïtiens font face au Chili

    Vie précaire, xénophobie, deux géants redoutables auxquels les expatriés Haïtiens font face au Chili1

    • 4 mai 2018

    UNE FOULTITUDE D’HAITIENS S’INSTALLENT A SANTIAGO CHAQUE ANNEE EN QUETE DE MIEUX-ETRE, CETTE INQUIETANTE EXPANSION DE L’IMMIGRATION FORCE LE MAIRE DU QUARTIER « GARE CENTRALE » DE LA CAPITALE, RODRIGO DELGADO, AINSI QUE LE GOURVENEMENT CHILIEN A AIGUISER LEURS STRATEGIES MIGRATOIRES…

    Dans l’espoir d’une vie fructueuse, presque chaque annee plus de cent mille Haïtiens foulent le sol chilien pour s’attrouper particulièrement dans une petite localite appelée « PETITE HAITI ».

  • «La demande d’interpellation de Jack Guy Lafontant sera soumise à la conférence des présidents», annonce Gary Bodeau

    «La demande d’interpellation de Jack Guy Lafontant sera soumise à la conférence des présidents», annonce Gary Bodeau0

    • 3 mai 2018

    La demande d’interpellation du Premier ministre, Jack Guy Lafontant, sera soumise, lundi 7 mai, à la conférence des présidents des commissions permanentes.

    L’annonce a été faite, ce jeudi, par le président de la Chambre des députés, Gary Bodeau.

    Le parlementaire informe que la démarche du groupe des 16 députés et alliés est juste et respecte les articles 129-2 et 129-3 de la Constitution amendée.