Port-au-Prince, 4ème du top 25 des villes les plus sales au monde

Port-au-Prince, 4ème du top 25 des villes les plus sales au monde

Selon le classement du magazine économique américan Forbes, Port-au-Prince, la capitale d’Haïti, est placée en quatrième position sur 25 villes considérées comme plus sales au monde.

Cette liste qui a été approuvée par une consultation internationale est répartie comme suit:

1. Baku, Azerbaidjan
2. Dhaka, Bangladesh
3. Antananarivo, Madagascar
4. Port au Prince, Haïti
5. Mexico DF, Mexique
6. Addis Abeba, Éthiopie
7. Mumbai, Inde
8. Baghdad, Irak
9. Almaty, Kazakhstan
10.Brazzaville, Congo
11.Ndjamena, Tchad
12.Dar es Salaam, Tanzanie
13.Bangui, RCA
14.Moscou, Russie
15.Ouagadougou, Burkina Faso
16.Bamako, Mali
17.Pointe Noire, Congo
18.Lomé, Togo
19.Conakry, Guinée
20.Nouakchott, Mauritanie
21.Niamey, Niger
22.Luanda, Angola
23.Maputo, Mozambique
24.New-Delhi, Inde
25.Port Harcourt, Nigeria

Les critères considérées pour qualifier un pays ou une ville de sale sont entre autres: la présence d’ordures ici et là dans les rues, les eaux usées, la pollution sous toutes ses formes (de l’air), le non-respect de l’environnement.

Avec ces faits présents dans chaque recoin de Port-au-Prince, qui pourrait contester cette liste en Haïti.

9 comments

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

9 Comments

  • Denis Dufresne
    9 mars 2018, 16:39

    La meilleure façon de corriger les erreurs du passé, c’est de mieux agir. Donc pour la ville de Port-au-Prince, l’insalubrité qui sévit dans la capitale est de la responsabilité de nos dirigeants irresponsibles. Ils devons conjuguer leus efforts pour assainir l’aire metropolitaine. On doit Avoir un système de ramassage d’ordures menagères fiables et en permanence, et les déposées dans sites de décharge securisé. ILS doivent placer des poubelles dans les coins de rues. Faire des champagnes de sensibilisation et de mobilisation pour pouvoir conscientiser Toutes les couches fe la vie nationals…

    REPLY
    • Emmanuel Jean-Mary@Denis Dufresne
      27 mai 2019, 20:03

      Le problème de Port-au-prince n" est pas simplement le ramassage regulier d’ ordures.Et la production de ces ordures.?Il faut prendre en compte plusieurs facteurs:
      1-le probleme demographique avec la migration des villes de province et l’exode rural dans une metropole qui ne dispose pas d’ infrastructure pour les acceuillir.Avec pres de 3 millions d’ habitants en 2018,les infrastructures n’ ont pas proportionnellement augmenté depuis 25 ans, quand il y avait 500 000 habitants.
      2-La faible capacité de l’ Etat ,qui s’ est diminué considerablement ces dernieres decennies,à gerer la population, la croissance demographique, à anticiper les phenomenes sociaux, à controler les variables economiques.
      3-La faible capacité des municipalités,du point de vue financier,legal, des ressources humaines et logistique à gerer adequatement l’espace municipal et urbain.

      REPLY
  • Roche charssaille ernest
    27 septembre 2018, 10:22

    Commentaire *

    REPLY
  • Michel jeanpierre
    28 janvier 2019, 16:56

    Commentaire *

    REPLY
  • Jean Francois
    12 avril 2019, 14:14

    Les ordures a Port-au-prince proviennent principalement des marches publics et des quartiers situes dans les hauteurs. A cause du manque d’education des uns et de l’indifference des autres a la moindre pluie, les ordures sont deversees dans les rues et dans les ravines pour etre emmenees par les eaux pluviales au bas de la Ville. Il faudra sensibiliser les habitants, les motiver et prendre des mesures severes allant jusqu’a l’emprisonnement , et a faire payer des amendes par les refractaires. Aux grands maux les grands remedes! Merci

    REPLY
  • Votre Nom *
    26 mai 2019, 14:51

    Le monde a bcp de raisons. Pas seulement la ville de port-au-prince, le pays tout entier. Si j’étais à leur place je dirais que Haïti est la plus sale au monde en tout sens. Un peuple barbare, gouvernement corrompu etc.

    REPLY