X

X


”Pour attirer le regard de Jovenel Moïse vers lui Fedenel Monchéry crée une panique”, dixit Alfredo Antoine

”Pour attirer le regard de Jovenel Moïse vers lui Fedenel Monchéry crée une panique”, dixit Alfredo Antoine

Le député de Kenscoff Alfredo Antoine assimile à une démonstration de force le mouvement de protestation caractérisé par des barricades de pneus enflammés et l’occupation sporadique de l’entrée du parking principal du Ministère de l'Intérieur par des groupes d’individus qui se réclament d'être des sympathisants du DG Fedenel Monchéry.

Intervenant ce matin à l’émission micro Ibo, le parlementaire dément les informations selon lesquelles il a tenté d’installer un directeur général en lieu et place de Fedenel Monchéry.

“D’ailleurs, je n’ai jamais participé a l’installation d’un directeur général depuis que je suis député”, a-t-il ajouté.

Alfredo Antoine reconnaît toutefois avoir été au ministère de l’intérieur et des collectivités territoriales pour rencontrer le ministre Reynaldo Brunet qui a été obligé de reporter le rendez-vous pour des raisons indépendantes de sa volonté.

Arrivé au environ de 3 heures de l’après midi, le député Alfredo Antoine dit avoir quitté les locaux une quinzaine de minutes plus tard. Ce pour expliquer qu’il n’était pas sur les lieux lors de ce mouvement de protestation déclenché vers 6 hres 30 du soir.

Pour le député, Fedenel Monchéry veut attirer le regard du président de la République Jovenel Moïse vers lui en créant ce vent de panique devant les locaux du ministère de l’intérieur et des collectivités territoriales.

Il a conclu pour faire remarquer qu’aucun arrêté présidentiel n’a été publié en ce sens.

1 comment

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

Cancel reply

1 Comment

  • dessalines wesner
    12 octobre 2018, 06:33

    hmmmmm la politique?

    REPLY