Pour Lilianne Pierre Paul  »PetroCaribe n’est qu’une goutte d’eau dans l’océan de la corruption »

Pour Lilianne Pierre Paul  »PetroCaribe n’est qu’une goutte d’eau dans l’océan de la corruption »
Liliane Pierre Paul Radio Kiskeya

Du virtuel au réel, le mouvement petrocaribechalenge prend de l’ampleur et suscite moult réactions.Et cette fois-ci ,c’est la voix du journal 4 hr de la Radio Kiskeya qui se prononce sur ce dossier.Connue pour ses commentaires pertinents et son franc-parler, la journaliste Liliane Pierre Paul a invité la population haïtienne à poser le problème de corruption en profondeur.

Selon elle, ce mal endémique doit- être traité dans toutes les sphères d’activités du pays, du petit marchand au garant de la bonne marche des institutions, ajoutant que cela nécésitterait à coup sûr une réforme dans le système éducatif du pays. Un dossier complexe, dit-elle.

La journaliste Pierre Paul a, en outre, exhorté les autorités judiciaires à se pencher sur le rapport de l’ancien sénateur Paul Denis impliquant l’ancien président Jean-Bertrand Aristide dans un scandale de corruption.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Les détournements de fonds qu’auraient commis l’ancien chef d’État Jean Bertrand Aristide sont évalués à environ 55 millions de dollars, selon des enquêtes engagées à la demande du pouvoir en place après le renversement de monsieur Aristide.

Le sénateur Paul Denis qui a présidé l’enquête administrative avait révélé que l’État haïtien dispose d’un ensemble de preuves pour attaquer en justice les personnes impliquées dans ces fraudes.

Selon cette commission le secrétaire de l’ex-président avait décaissé 19 millions de dollars auprès de la banque centrale de manière illégale.

11 millions de dollars ont été détournés des caisses de la compagnie de téléphonie Teleco.

Ce rapport a également révélé que 4 millions de dollars de l’autorité Portuaire Nationale non-justifiés ont été dépensés.

Le dossier Petrocaribe n’est pas le seul scandale de corruption sur lequel la lumière doit être faite dans le pays.

D’autres nécessitent un traitement exhaustif. Les coupables doivent-être punis. Chacun doit prendre ses responsabilités », laisse entendre madame Pierre Paul.

1 comment

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

1 Comment

  • Louis Jacques Louis
    28 août 2018, 00:32

    J’appuie sans reserve les recommandations de Mme Liliane Piere Paul , en guise de commentaires! Que tous les dossiers de corruption doivent etre regles une fois pour toutes. Pandaison sur la place publique pour tous, sans parti prix! Men Petrocaribe anvan: Yon jijman nan lod dekwasan!

    REPLY