Pour mettre fin au règne des bandits, Jovenel Moïse entend utiliser les FAD’H

Pour mettre fin au règne des bandits, Jovenel Moïse entend utiliser les FAD’H

Le président de la République, Jovenel Moïse, a effectué une visite dans la localité de Savien, 2ème section communale de la Petite Rivière de l’Artibonite, occupée par le chef gang Odmar, qui fragilise les conditions de vie dans cette communauté et ses environs quotidiennement.

Lors d’un échange avec les habitants de cette localité, Jovenel Moïse s’est dit préoccupé par la prolifération des gangs armés et la montée des actes de criminalité dans le pays. Face à cette situation qui a trop duré Jovenel Moïse
prêche la « tolérance zéro pour les bandits » et promet d’utiliser les Forces Armées d’Haïti (FAd’H) qui sont passées à un effectif de 450 soldats.

« M konnen gen moun ki pral fache ki pral pale anpil, map mete lame nan bouda bandi yo », martelé le locataire du Palais national perché sur un tracteur pour s’adresser à la foule.

« La bataille contre l’insécurité a démarré ce vendredi 4 septembre dans le département de l’Artibonite », a déclaré Jovenel Moïse qui tente de rassurer le population.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Le premier citoyen du pays presse le ministre de la justice de travailler de concert avec son homologue de la Défense afin de mettre hors d’état de nuire ces bandits qui sèment le deuil sur tout le territoire national. Il appelle également à la collaboration de la population dans la lutte engagée contre les bandits.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *