Présidence américaine : 11 sénateurs républicains menacent de ne pas certifier la victoire de Joe Biden

Présidence américaine : 11 sénateurs républicains menacent de ne pas certifier la victoire de Joe Biden

Alors que le 6 janvier approche à grands pas pour la cérémonie de certification de l’élu démocrate Joe Biden, onze sénateurs républicains ont menacé de s’y opposer. D’après le journal Le Monde, ces derniers crient aux fraudes électorales et exigent des vérifications des résultats du scrutin dans plusieurs États-clés où Joe Biden l’a emporté.

La bataille entre les républicains et les démocrates continuent aux États-Unis. En effet, le président Donald Trump ne lâche pas l’affaire et maintient son discours de fraude électorale. Il est rejoint par onze sénateurs républicains. « Les allégations de fraude et d’irrégularités dans l’élection de 2020 dépassent toutes celles que nous avons connues dans notre vie », ont-ils déclaré dans un communiqué de presse, publié ce samedi 2 janvier.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Aussi, ont-ils exigé la création d’une commission qui aura pour mission de « conduire un audit d’urgence de dix jours sur les résultats dans les États où les deux candidats étaient au coude-à-coude », d’après ce que rapporte le journal Le Monde. Sans quoi, ils prévoient de contester les résultats.

Le président Donald Trump, quant à lui, continue de mobiliser ses partisans les invitant à se réunir mercredi prochain, le jour de la cérémonie, 6 janvier pour protester contre les résultats. Sur son compte Twitter, il écrit : « Et après que les gens auront vu les faits, il y a encore plein de choses à venir… ». Ce dernier espère exposer les éléments de fraude dont il n’arrête pas de parler au congrès.

Par ailleurs, les onze sénateurs républicains ne s’attendent pas à ce que leur démarche aboutisse au vu de leur nombre peu significatif qui conteste les résultats. « Nous ne sommes pas naïfs. Nous nous attendons à ce que la majorité si ce n’est tous les démocrates, et peut-être plus que quelques républicains, votent autrement », affirment les sénateurs à travers leur communiqué.

Laïka Mezil

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *