Présidentielle américaine : Biden avance, Trump crie à la fraude

Présidentielle américaine : Biden avance, Trump crie à la fraude

La présidentielle américaine déroulée mardi 3 novembre a été historique. Pour la première fois depuis 20 ans, les Américains ne connaissent pas encore le successeur du locataire de la Maison blanche qui devra prêter serment le 20 janvier prochain, le lendemain des compétitions. Des résultats très serrés laissent entrevoir une éventuelle crise post-électorale.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Les derniers bulletins dépouillés ayant fait l’affaire du candidat démocrate Joe Biden, le président sortant Donald Trump dénonce des actes assimilables à de la fraude. « Des votes en faveur de Joe Biden sont retrouvés partout. C’est tellement mauvais pour notre pays », a tweeté le milliardaire, candidat à sa réélection. « Ils travaillent dur pour faire disparaitre 500 000 voix en Pennsylvanie », a poursuivi le candidat républicain.

Plusieurs messages du président américain ont été supprimés par l’équipe de Twitter qui l’accuse de mensonge. Dans la soirée du mardi 3 novembre, M. Trump avait déjà crié à la victoire et a, du même coup, accusé son adversaire de fraude, cherchant à voler l’élection américaine.

Au niveau des grands elécteurs, Joe Biden dévance le locataire de la Maison blanche avec 238 voix contre 213. Le candidat démocrate mise beaucoup sur les résultats de Pennsylvanie où il courtise 20 votes des grands électeurs. Le candidat vainqueur doit obtenir 270 voix de cette catégorie.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *